logo40e

Notre histoire

Comme toutes les bonnes histoires, celle de Novatech a commencé par une idée audacieuse. Et si les fenêtres de porte étaient plus qu’un simple produit de construction? Si elles étaient avant tout un produit design?

Voilà les questions qui poussent Raymond Ouellette à quitter son poste de direction dans une entreprise de fabrication de portes et fenêtres pour se lancer en affaires et fonder Produits Verriers Novatech en 1982.

Ingénieur de formation et entrepreneur dans l’âme, M. Ouellette trouve l’occasion idéale de se démarquer de la concurrence en créant une entreprise spécialisée dans un seul produit : les fenêtres de porte.

Comment une entreprise menée par son seul fondateur depuis son sous-sol est-elle devenue la puissance manufacturière que l’on connaît aujourd’hui? Notre histoire est marquée par l’innovation, une vision exemplaire et une réelle volonté de répondre aux besoins du public.


Un entrepreneur en herbe

L’inspiration, aussi forte soit-elle, n’est pas tombée du ciel. Bien avant que Novatech ouvre ses portes, Raymond Ouellette était déjà en train d’acquérir les compétences dont il aurait besoin pour lancer son entreprise, même s’il ne le savait pas nécessairement à l’époque.

Originaire du Nouveau-Brunswick, il a commencé ses études à l’Université de Moncton, la seule université francophone de la région, où il a étudié en génie mécanique de 1962 à 1965. M. Ouellette a ensuite décroché un baccalauréat en sciences appliquées spécialisé en génie industriel de la Technical University of Nova Scotia (aujourd’hui l’Université Dalhousie).

Le début de son parcours témoignait déjà de ses deux champs d’intérêt. En tant qu’étudiant en génie mécanique, il travaillait sur la conception, l’intégration et l’entretien des composantes mécaniques et des machines. Dans des études en génie industriel, il apprenait comment améliorer les processus d’affaires et de production.

Il s’est ensuite installé plus à l’ouest, au Québec, pour faire des études en finance à l’Université McGill à Montréal, avant d’obtenir un MBA de l’Université de Sherbrooke en 1971.

Au cours des 10 années suivantes, M. Ouellette a profité de nombreuses occasions d’avancement et a gravi les échelons dans différentes entreprises manufacturières du Québec.

Son plus grand défi restait cependant à venir.


Une idée novatrice

En 1982, M. Ouellette observait déjà une tendance dans le marché des portes et fenêtres : les produits n’étaient pas du tout distincts les uns des autres. Il voyait que le marché des fenêtres de porte décoratives était grand ouvert.

À la suite de cette constatation, l’homme d’affaires averti a quitté son emploi pour se consacrer au lancement de sa propre entreprise de fenêtres de porte à Sainte-Julie, au Québec.

Il avait aussi entendu parler d’une nouvelle technologie utilisée aux États-Unis. M. Ouellette s’est donc envolé pour Seattle afin de rencontrer un ingénieur qui avait trouvé une méthode de production de verre automatisée plus efficace et moins exigeante. Malheureusement, la technologie n’était pas viable, et il est revenu au Québec.

Il comprenait toutefois mieux que bien des gens que le chemin de l’innovation est parsemé d’embûches. Quand une porte se ferme, il y en a souvent une autre qui s’ouvre.

Seul dans son sous-sol, M. Ouellette a commencé à créer son propre moule, motivé par sa vision d’une fenêtre de porte élégante et contemporaine.

Il a fini par trouver la technologie gagnante, et la première usine de Novatech a ouvert ses portes officiellement à Sainte-Julie vers la fin de 1982.


La naissance d’une entreprise

Le courageux entrepreneur a formé une équipe de gens dévoués aux talents multiples et est parti à la recherche de ses premiers clients. Ce sont les entreprises manufacturières Industries Unik Ltée et Laflamme qui sont les premiers à faire confiance à l’entreprise nouvelle créée.

Dès le début, M. Ouellette se faisait répondre la même chose : votre produit est excellent, mais en avez-vous d’autres?

Peu après, Novatech a commencé à fabriquer des portes en verre clair, des fenêtres de porte avec carrelage intégré et des fenêtres à guillotine.

En 1985, Novatech avait ajouté à son portefeuille une deuxième usine à Sainte-Julie, Les Créations Vernova inc. C’est l’épouse du fondateur, Mme Nicole Ouellette qui en est à l’origine et cette usine emploie à l’époque une main d’œuvre entièrement féminine composée d’une cinquantaine de femmes talentueuses et minutieuses. En seulement trois ans, l’entreprise mise sur pied pour fabriquer un seul type de fenêtre de porte avait élargi ses horizons pour répondre à la demande.

La nouvelle usine fabriquait des vitraux de porte intérieures et extérieures, du verre avec de la sérigraphie, des fenêtres de porte décoratives, des produits sur mesure et des fenêtres de porte Thermacrystal, en plus de faire la trempe, le biseautage et la coupe du verre.

À peine deux ans plus tard, en 1987, Novatech a saisi sa première occasion de prendre de l’expansion à l’extérieur du Québec. L’entreprise a ouvert son premier centre de distribution en Ontario, Sundor Glass inc.

Plastiques Novaprofil inc. a ensuite ouvert en 1989 à Sainte-Julie, puis l’entreprise s’est lancée dans d’autres produits, comme les cadres de fenêtres de porte.

L’entreprise connaissait vraiment un début prometteur. La compréhension qu’avait M. Ouellette de ses produits et du marché a favorisé cette croissance naturelle.


Un coup dur

Novatech venait tout juste de célébrer son dixième anniversaire quand elle a été frappée par un événement tragique. En septembre 1993, un incendie s’est déclaré dans l’usine principale située au 160, rue Murano à Sainte-Julie. Heureusement, personne n’a été blessé, mais tous les matériaux et les équipements ont été détruits et les clients attendaient toujours leurs produits.

Grâce à tous les efforts déployés par ses employés, Novatech s’est sortie de cette situation difficile. En deux semaines, elle avait loué un immeuble de l’autre côté de la rue et fonctionnait pendant les travaux de reconstruction.

Entre-temps, la prochaine grande innovation se préparait…


Des occasions se présentent

La 16e année d’activité a marqué un tournant pour l’entreprise. Novatech s’est illustrée à titre d’expert en fenêtres de porte jusqu’en 1998.

Bien que la clientèle ait toujours été au rendez-vous, un fait s’est rapidement établit : les clients, qui avaient toujours respecté la qualité et le caractère artisanal des fenêtres de porte de Novatech, ne souhaitent pas forcément faire affaire avec de nombreux fournisseurs pour la construction de leurs portes.

En réponse à cette menace, l’équipe a jugé qu’il était judicieux d’offrir également des portes aux clients.

La décision d’expansion de la gamme de produits de Novatech ne s’est pas prise après coup. Au même titre que pour l’ensemble de ses développements d’affaires, Novatech a su trouver un juste équilibre entre l’innovation et l’adoption d’une stratégie durable.

L’entreprise fait tout d’abord une incursion dans l’industrie des portes au moyen de la porte patio jardin suivi de la porte Imagine® en PVC. Muni de stores intégrés rétractables, ce produit vedette résiste à l’épreuve du temps et demeure fort apprécié en raison de son apparence contemporaine.

En 1999, un autre centre de distribution, Novatech Glass, voit le jour afin de servir ses clients de l’ouest du Canada.

C’est en 2002 qu’est survenu le prochain changement, lorsque Novatech inaugure Portes Novatech Inc., une division chargée de produire des portes en acier auxquelles des fenêtres peuvent être facilement intégrée. Les produits étaient alors personnalisés et préassemblés, conformément aux caractéristiques et aux couleurs sélectionnées par le client.

En 2007, l’entreprise a encore une fois élargi sa gamme novatrice en offrant des portes en fibre de verre.

À peine trois ans plus tard, en 2010, Novatech a procédé à sa première acquisition importante : Portes Patio Novatech, à Beauceville, afin d’intensifier ses efforts de fabrication de portes patio et de portes jardin.


Expansion et rayonnement international

S’appuyant sur son véritable engagement envers les clients et l’innovation, Novatech est bien préparée pour entreprendre le prochain chapitre.

En 2011, près de 30 ans après sa création, Novatech a ouvert sa toute première usine internationale en France sous la désignation « Novatech Europe » Cette expansion inévitable pour l’entreprise québécoise constituait tout de même une étape importante.

En effet, M. Ouellette, dont la curiosité et l’esprit entrepreneurial sont innés, s’inspire de la conception européenne depuis ses débuts. Admirant depuis longtemps l’appréciation de ses homologues européens envers les styles contemporains et avant-gardistes, il souhaitait transposer cette sensibilité au marché nord-américain.

Du point de vue commercial, il a toujours cru qu’il valait mieux être présent sur plusieurs marchés. Logiquement, il fallait donc ouvrir une usine de fabrication afin de créer des produits répondant aux besoins et aux goûts européens.


Nouveaux départs

Au cours de cette même année, soit 2011, M. Ouellette a pris la décision opérationnelle possiblement la plus importante lorsqu’il a annoncé qu’il quittait ses fonctions de président-directeur général à Novatech et que Harold Savard lui succéderait à titre de nouveau président-directeur général.

Ingénieur comme M. Ouellette, M. Savard se trouvait en terrain connu. En fait, il travaille au sein de l’entreprise depuis 15 ans, où il a d’abord occupé un poste d’ingénieur, puis de directeur d’usine, de vice-président opérations et de vice-président exécutif.

À bien des égards, le parcours de M. Savard correspond à celui de Novatech. Il s’est joint à l’équipe en 1996, alors qu’il s’agissait encore d’une petite entreprise. Ne sachant pas où son parcours le mènerait, il débordait tout de même d’énergie et d’idées. Il comprenait également très bien pourquoi Novatech se distinguait au sein d’une industrie concurrentielle.

Crédit photo - La Presse

Avec M. Savard aux commandes, Novatech ne pouvait que redoubler d’efforts pour prendre de l’expansion et innover, ce qu’elle réussit en investissant davantage dans le centre d’innovation créé en 2009 et en consacrant un budget important de l’entreprise à la recherche et au développement de nouveaux produits. Plus de 20 % des ventes de l’entreprise sont tirées de produits qui n’existaient pas quatre ans auparavant, ce qui confirme que l’innovation n’est pas qu’un simple concept à la mode.

La culture d’innovation de Novatech est toujours à l’avant plan. Parmi les avancés importantes des dernières années, on note la première porte d’entrée en acier qui redéfinit tous les critères de performance, la porte Novatech Haute Performance, la porte la plus écoénergétique disponible sur le marché. Sa construction est plus durable, plus robuste tout en offrant une isolation supérieure et une plus grande insonorisation. Elle répond haut la main aux normes les plus strictes dictées par les constructions de maisons passives.

Notre processus de développement de produit considère les principes Énergy Star come la base de notre conception et nos équipes se donnent constamment le défi de les surpasser. Nos modèles de portes patio sont dotés d’un système de drainage unique et breveté qui offre une protection aux intempéries et protège des fuites. Le modèle d’aluminium Urbania permet de combler une ouverture libre allant jusqu’à 16’, configuration qui jusqu’à maintenant était uniquement offerte sur mesure.

Nos fenêtres de portes de distinguent par des designs audacieux toujours inspirés des tendances mondiales en termes d’architecture. Que ce soit dans la fabrication artisanale de vitraux ou la sérigraphie notre équipe de concepteurs et de créateurs sont à l’avant-garde des tendances.

M. Savard a également supervisé une série d’importantes acquisitions et d’ouvertures de divisions au cours de la dernière décennie, dont l’ouverture de la toute première usine Novatech aux États-Unis, Portes Patio Novatech, en 2017. Plus récemment, l’acquisition stratégique de deux usines de fabrication de portes patio, soit celle de Terrebonne acquise d’Energi, de même que celle de la société ontarienne Sunview Patio Doors, à Woodbridge, un important manufacturier de portes patio de vinyle et d’aluminium. La société consolide ainsi sa position de chef de file de l’industrie en fabrication de portes patio et permet également à l’entreprise de développer le marché ontarien. L’entreprise est en bonne posture pour faire croitre ses ventes sur les marchés canadiens hors-Québec et américains et poursuit l’automatisation de ses opérations. Les usines se modernisent, ces dernières année deux lignes Intercept aux usines de fenêtres de porte à Ste-Julie et Austintown aux États-Unis ainsi qu’une ligne à thermos verticale à haute vitesse Velocity à St-Agapit; il s’agit de la ligne la plus moderne sur le marché résidentiel, une première au Québec.


La prochaine étape

Cette petite entreprise québécoise de fabrication de fenêtres de porte est devenue depuis une véritable société verticalement intégrée comptant des usines dans tout le Canada, aux États-Unis et en France.

Au cours de ses 40 années d’existence, Novatech a réussi à surmonter les obstacles et à relever les défis afin de devenir un acteur majeur en Amérique du Nord.

À ce jour, Novatech a créé des emplois pour plus de 1 400 personnes dont les compétences et les perspectives inestimables façonnent le présent et l’avenir de l’entreprise.

L’engagement inébranlable de l’entreprise à l’égard de l’amélioration continue est admirable. Le succès qu’elle obtient tout en restant fidèle à ses employés et à ses clients n’est rien de moins qu’extraordinaire.




Chronologie


1982

Le Groupe Novatech est fondé par monsieur Raymond Ouellette et sa vision selon laquelle les fenêtres de portes sont avant tout un produit design plutôt qu’un produit de construction.


1985

Démarrage de l’entreprise « Les Créations Vernova » qui s’ajoute à son portefeuille et ajout de plusieurs types de verres et de vitraux parmi la gamme de produits offerts.


1987

Mise en place d’un centre de distribution à Toronto pour desservir le marché ontarien.


1989

Démarrage de l’entreprise « Plastiques Novaprofil » qui s’ajoute à son portefeuille et ajout de cadres et fenêtres de porte ainsi que plusieurs autres produits parmi la gamme de produits offerts.


1997

Homologation ISO 9001, l’une des plus prestigieuses normes internationales.


1998

Introduction de portes patio en PVC, dont le produit vedette est la porte patio Imagine® avec store intégré entre les verres.


1999

Mise en place d’un centre de distribution à Calgary pour desservir le marché de l’Ouest canadien.


2002

Démarrage de l’entreprise « Portes Novatech » qui s’ajoute à son portefeuille et ajout de portes d’acier à la gamme de produits offerts.


2004

Lancement du programme « SAGE » (Stratégie d’Amélioration Globale Entreprise) qui vise l’amélioration continue et la création de valeurs pour les clients.


2007

Introduction des portes en fibre de verre à la gamme de produits offerts.


2009

Création d’un centre d’innovation dédié à la recherche et au développement de nouveaux produits.


2010

Acquisition de l’entreprise « Portes patio Resiver » qui deviendra « Portes Patio Novatech ».


2011

Ouverture de « Novatech Europe » où l’on fabrique des produits adaptés au marché européen.


2011

M. Raymond Ouellette est heureux d’annoncer la nomination de M. Harold Savard au poste de Président directeur général du Groupe Novatech.


2015

Démarrage de « Verre concept Novatech » qui permettra à l’entreprise d’étendre son offre de produits de verre scellé sur mesure et une gamme de produits architecturaux de verre.


2017

Début des activités américaines de fabrication de portes patio à l’usine de Martinsville en Virginie.


2019

Acquisition de « RSL inc. », un fabricant de fenêtres de porte aux États-Unis.


2019

Acquisition de « Laurier Architectural », un fabricant de produits verriers à Laurier-Station.


2021

Acquisition de la division Portes patio d’Energi à Terrebonne.


2021

Acquisition de l’entreprise ontarienne Sunview Patio Doors située à Woodbridge